top of page

Comment Bernard Tapie aurait démoli l'Intelligence Artificielle en vente ?


Bernard Tapie aurait battu l'IA en vente sans problème
Bernard Tapie aurait battu l'IA en vente sans problème

Bernard Tapie aurait-il réussi à battre l'intelligence artificielle en vente ? La carrière de celui qu'on n'a plus besoin de présenter illustre parfaitement l'importance de l'humain dans les interactions commerciales, surtout dans les situations les plus complexes et les plus nuancées, où l'empathie, la persuasion et la compréhension profonde des besoins du client priment sur tout algorithme.

Dans un environnement professionnel en constante évolution, marqué par l'avancée rapide de l'IA, la distinction entre commerciaux transactionnels et consultatifs devient de plus en plus prononcée. Les premiers, opérant dans des transactions simples et directes, pourraient voir leur rôle menacé par les systèmes automatisés capables de prendre en charge ces interactions basiques. Cependant, les seconds, les commerciaux consultatifs, s'illustrent par une approche fondamentalement différente, valorisant la relation, l'expertise et la capacité à proposer des solutions sur mesure. Ces derniers s'aventurent bien au-delà de la simple transaction pour devenir des conseillers stratégiques, une transformation à laquelle un esprit aussi dynamique que Bernard Tapie aurait sans doute excellé.

 

Commercial Transactionnel vs Commercial Consultatif

Le commercial transactionnel, dans le cadre de sa mission, se concentre sur la finalisation d'achats spécifiques, une tâche de plus en plus accessible aux outils d'IA. En revanche, le commercial consultatif engage une relation de confiance et de profondeur avec ses clients, développant des solutions personnalisées qui répondent à des besoins complexes. Cette seconde catégorie, requérant une analyse poussée, une compréhension des enjeux spécifiques à chaque client et une expertise produit approfondie, représente l'avenir du secteur commercial à l'ère de l'IA.


L'avenir des commerciaux consultatifs

Les commerciaux engagés dans des démarches consultatives, en particulier dans le domaine B2B ou lors de ventes de produits complexes en porte-à-porte, incarnent la valeur ajoutée humaine face à l'automatisation. Leur rôle va bien au-delà de la simple vente, s'apparentant plutôt à celui d'un partenaire stratégique pour leurs clients. Ces professionnels, dotés d'une expertise capable de transcender les capacités actuelles de l'IA, se trouvent au cœur d'une révolution commerciale où les compétences humaines renforcent leur importance.

 

Croissance de l'emploi dans le secteur commercial

Malgré l'incursion de l'IA dans le secteur de la vente, la demande pour les compétences humaines ne faiblit pas. En France, le domaine commercial a vu une augmentation significative du nombre d'offres d'emploi, avec plus de 225 000 postes proposés sur une année, selon les données exclusives fournies par Randstad pour Le Figaro. Cette tendance souligne non seulement la vitalité du secteur mais aussi l'adaptation des rôles commerciaux face à l'innovation technologique.


l'IA va détruire 30% des tâches de vente

Une étude de Gartner prédit qu'en 2025, l'IA sera capable de prendre en charge jusqu'à 30% des tâches de vente auparavant effectuées par des humains. Cette évolution est à double tranchant : elle représente une menace pour les emplois basés sur des tâches répétitives et transactionnelles mais ouvre également de nouvelles perspectives pour les commerciaux prêts à intégrer l'IA dans leurs stratégies de vente. L'accent est désormais mis sur la complémentarité entre les capacités humaines et les outils d'IA, notamment pour ce qui est de l'analyse de données et de la personnalisation des offres.


Salaires élevés dans le secteur commercial

Le salaire moyen des commerciaux en France se situe à 6085 euros brut par mois, comme l'indique Le Figaro en se basant sur les chiffres de Randstad. Ce chiffre, au-delà de refléter la rémunération d'une profession, met en lumière la variation significative des salaires en fonction de l'expérience, de la séniorité et du niveau hiérarchique des postes. Les commerciaux consultatifs, dotés d'une expertise approfondie et capables de tirer parti de l'IA pour enrichir leur prestation, se situent souvent dans la tranche supérieure de cette échelle salariale.


Prévisions sur l'avenir du commerce B2B et B2C face à l'IA

Les prévisions concernant l'avenir du commerce, tant B2B (Business to Business) que B2C (Business to Consumer), soulignent l'importance croissante de l'intégration de l'IA dans les stratégies commerciales. Les experts anticipent une transformation profonde de la relation client, où l'IA permettra une personnalisation sans précédent des offres et une compréhension affinée des besoins clients. Pour les commerciaux, cela signifie une opportunité d'accentuer leur rôle consultatif, en s'appuyant sur des analyses prédictives pour conseiller efficacement leurs clients.

L'évolution du secteur commercial, portée par les avancées de l'IA, ne marque pas la fin de l'importance des compétences humaines mais leur réorientation. Les professionnels de la vente, qu'ils opèrent dans un cadre transactionnel ou consultatif, sont incités à intégrer l'IA comme un outil venant enrichir leur expertise et renforcer leurs interactions avec les clients.

Est-ce que ça va vraiment faire la différence en B2B ? je ne suis pas totalement sûr car c’est l’interaction qui a le plus d’influence sur la vente et surtout la capacité raconter des histoires raconter une histoire c’est avant tout une relation entre deux personnes.

 

Le Futur du Commercial : Un Pari sur la Compétence en Vente Face à l'IA

Face aux avancées incessantes de l'intelligence artificielle, le paysage professionnel pour les commerciaux est à la croisée des chemins. La distinction nette entre les commerciaux transactionnels et consultatifs illustre une tendance vers une redéfinition profonde des compétences commerciales, essentielle pour rester pertinent dans le marché actuel. Notamment, ceux qui se spécialisent dans la vente consultative — que ce soit dans les interactions B2B ou lors d'approches de porte-à-porte pour des produits de haute complexité — se positionnent au centre d'une focalisation sur les compétences fondamentales de la vente qui sont aujourd’hui encore trop peu maitrisées (liste des thèmes à maitriser par les commerciaux dans le catalogue des compétences sur ce lien). Ceux qui feront l’effort de la formation deviendront des piliers incontournables des entreprises, non plus seulement en tant que vendeurs, mais comme conseillers stratégiques pour leurs clients.

Cette mutation n'oppose pas directement l'humain à la machine mais met en lumière la complémentarité potentielle entre les compétences humaines uniques et les capacités analytiques de l'IA. Dans ce cadre, le commercial consultatif excelle, offrant une valeur ajoutée irremplaçable par l’IA grâce à une expertise pointue de son métier, de la psychologie et des techniques de vente.

 

Valorisation des Compétences et Récompenses Financières

L'époque actuelle favorise indéniablement les professionnels capables de s'adapter à cette nouvelle donne, où la compétence en vente consultative est plus que jamais valorisée. C'est une invitation à développer une gamme de compétences diversifiée, allant de la capacité à interpréter des données complexes à celle d'établir des relations de confiance profondes avec les clients. Ceux qui acceptent ce défi et réussissent à combiner leur savoir-faire humain avec les outils analytiques avancés de l'IA sont destinés à connaître une trajectoire professionnelle et financière des plus gratifiantes.

En adoptant cette approche, les commerciaux s'assurent non seulement une place de choix dans le futur du commerce mais ouvrent également la voie à des rémunérations attractives, à la mesure de l'expertise et de la valeur qu'ils apportent. Le secteur commercial, loin d'être menacé dans son essence par l'IA, se trouve ainsi revitalisé, offrant des perspectives de croissance significatives à ceux qui sont prêts à investir dans leurs compétences et à embrasser l'évolution technologique.

Ce pari sur la compétence, au cœur de la dynamique entre vente et intelligence artificielle, démontre que l'avenir du secteur commercial n'est pas seulement une question de survie face aux innovations technologiques mais aussi une opportunité d'atteindre de nouveaux sommets professionnels et financiers. Dans ce contexte, le commercial consultatif incarne le futur du commerce, prêt à naviguer dans un paysage en constante mutation et à exploiter les opportunités émergentes.

Il n’y a pas de doute, si Bernard Tapie était encore des nôtres à l'ère de l'intelligence artificielle, il n’aurait sans doute pas eu vraiment besoin de s’adapter, parce que son charisme, son audace et ses compétences stratégiques auraient été parfaitement adapté à la vente transactionnelle, fortement créatrice de valeur.


Si le sujet de la vente transactionnelle vous intéresse : parlons en !! Cliquez-ici pour fixer une rendez-vous téléphonique

Comentarios


bottom of page