top of page

Comment la garde robe d’Obama et Steve Jobs peut vous faire gagner de l’argent en B2B ?


La garde robe d’Obama et Steve Jobs peut vous faire gagner de l’argent !

En analysant comment Obama et Steve Jobs s’habillent. Ces personnalités ont opté pour une méthode simple mais efficace pour leur garde-robe : la simplification. Ce choix, apparemment mineur, est en fait une stratégie pour lutter contre … la fatigue décisionnelle.

La fatigue décisionnelle, identifiée par le psychologue Roy F. Baumeister, montre que notre capacité à prendre des décisions diminue après avoir fait face à plusieurs choix, semblable à un muscle qui se fatigue après un exercice. Cette idée est appuyée par une étude parue dans le journal PNAS en 2016, révélant une baisse d'activité du cortex préfrontal latéral après des périodes de décision prolongées, montrant l'épuisement de notre capacité décisionnelle.

Une difficulté face à des choix ? Cela ne vous dit-il pas quelque chose ? J’en parle régulièrement : le paradoxe du choix.

Le paradoxe du choix, popularisé par Barry Schwartz, vient expliquer la fatigue décisionnelle. Il avance que, confrontés à trop d'options, nous subissons deux conséquences :

  • La première est la paralysie : nous n’arrivons pas à choisir et perdons du temps

  • La deuxième est l’insatisfaction même quand le choix que nous faisons est bon : coûts d’opportunité, escalade des attentes, et regret anticipé expliquant cette insatisfaction parfois injustifiée.

Or, une des méthodes pour réduire le paradoxe du choix est de supprimer des possibilités, dans l’idéal les supprimer toutes sauf une. Et c’est là que le chemin du paradoxe du choix croise celui d’Obama et Steve Jobs : en choisissant une garde-robe simplifiée, ils ont naturellement diminué leur volume de décisions quotidiennes, gagné du temps et libéré des ressources mentales pour des tâches plus importantes.

En réalité, cette approche dépasse le cadre vestimentaire et suggère que réduire nos décisions quotidiennes peut nous rendre mentalement plus libres et améliorer notre vie.

Cette philosophie peut s'étendre à divers aspects de notre vie, de l'organisation de notre espace de travail à nos habitudes alimentaires. En éliminant les décisions mineures, nous pouvons concentrer notre attention et notre énergie vers ce qui contribue réellement à notre réussite et bien-être.

Venons-en sur la façon dont toute cette histoire peut faire gagner de l’argent à votre entreprise :la réduction de la fatigue décisionnelle et du paradoxe du choix ne concerne pas uniquement les aspects personnels ou la simplification de notre vie quotidienne. Ces principes peuvent également transformer la manière dont nous interagissons avec nos clients. En effet, la clé pour augmenter les revenus de votre entreprise pourrait résider dans la manière dont vous présentez vos produits ou services aux clients, en évitant de les confronter au paradoxe du choix.

Le paradoxe du choix ne se limite pas à un produit de votre entreprise se confondant avec un autre; il survient lorsque les clients sont confrontés à trop d'options au sein même d'un domaine d'activité stratégique. Attention, cette notion souvent mal connue est doit être maitrisée pour réaliser si la notion de paradoxe du choix s’applique pour votre entreprise, et la démarche pour minimiser ce paradoxe dans votre entreprise commence par en faire la segmentation stratégique. En définissant clairement les domaines d’activité stratégique (DAS), vous identifiez où le choix peut être optimisé pour améliorer l'expérience client et, par conséquent, la performance de l'entreprise.

Une fois ces domaines et stratégies identifiés, procédez à un inventaire exhaustif des produits ou services que vous proposez. L'objectif ici est de simplifier l'offre (même s’il existe d’autres méthodes pour réduire le paradoxe du choix, par exemple, la « catégorisation »).

Analysez chaque produit ou service à travers le prisme de la valeur ajoutée pour le client et la contribution à vos objectifs commerciaux. Envisagez de supprimer ceux qui ne répondent pas à ces critères, particulièrement si leur présence ne fait qu'accroître la complexité du choix pour le client.

En réduisant le nombre d'options, vous réalisez plusieurs choses : vous rendez la prise de décision plus aisée pour vos clients, ce qui améliore leur satisfaction et leur fidélité ; vous clarifiez votre proposition de valeur, ce qui peut renforcer votre positionnement sur le marché ; et vous optimisez vos coûts en concentrant vos ressources sur les produits ou services les plus performants.

Soyez vigilant car ce processus de simplification n'est pas un exercice de réduction aveugle. Il s'agit d'une stratégie délibérée visant à concentrer vos efforts sur ce qui compte vraiment pour vos clients et pour votre entreprise. En éliminant les distractions et en clarifiant l'offre, vous aidez vos clients à faire des choix.


Si le sujet vous intéresse pour lancer une réflexion en interne dans votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter : https://philippemassol.youcanbookme.com/


Commenti


bottom of page